Crise au Kenya : un accord pourrait tomber cette semaine

L’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan a annoncé lundi soir qu’un accord destiné à résoudre la crise politico-ethnique du Kenya pourrait tomber dans deux ou trois jours, annonce The Standard. Pour « assurer la confidentialité » des négociations, le médiateur du conflit a délocalisé le lieu des pourparlers et demandé aux parties impliquées de ne pas évoquer la teneur des entretiens à l’extérieur.