Crimes dans les forêts du Congo : Greenpeace dénonce DANZER et l’AFD

Ce matin à 9h, 12 activistes de Greenpeace ont pénétré dans la zone de stockage du port de Blainville (Caen) pour intervenir sur une quinzaine de grumes (troncs) de bois tropical en provenance de République Démocratique du Congo (RDC) et appartenant au groupe allemand Danzer. Ils ont délimité une scène de crime, peint en couleur de sang sur le bois et déployé des banderoles « Danzer crime au Congo » ou « la France complice » annonce l’ONG dans un communiqué. Greenpeace révèle aussi le rôle des coopérations étrangères de pays comme la France, à travers L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Allemagne, qui soutiennent les compagnies forestières comme Danzer par des prêts et des subventions directes ou indirectes.


Crimes dans les forêts Congo Greenpeace dénonce… par NewscastWire