Covid-19 : quand Raoult met Macron, Mohammed VI, Tebboune et Macky Sall d’accord sur la Chloroquine

Professeur Didier Raoult

Ils sont au moins quatre chefs d’Etat à faire confiance aux conclusions du Professeur français Didier Raoult sur l’efficacité de la Chloroquine contre le Coronavirus. Au rang de ces dirigeants, ceux du Maroc, de la France, de l’Algérie et du Sénégal.

En Algérie, au Sénégal, au Maroc comme en France, le feu-vert est donné par les différents dirigeants pour tester la Chloroquine sur les patients atteints de la maladie à Coronavirus. Ces différents pays o,t pris l’option de faire confiance aux conclusions des travaux réalisés par le Professeur Didier Raoult, qui préconise l’usage de la Chloroquine pour guérir les malades contre le Covid-19.

Le Professeur Didier Raoult, faut-il le préciser, c’est ce scientifique dont le nom résonne dans le monde entier, pour avoir donné une lueur d’espoir, au moment où le Coronavirus dicte sa loi en décimant les populations. L’éminent Professeur a promis, dans ce contexte d’affolement mondial, de guérir les malades de Covid-19, en seulement six jours, grâce à un traitement à base de Chloroquine.

A lire : Vainqueur d’Ebola, Zéro décès de Covid-19 : Sénégal, le Pr Seydi en phase avec Didier Raoult sur la Chloroquine

Après avoir mesuré la gravité de la situation, le Président français, face au nombre croissant de Françaises et Français qui périssent chaque jour du fait du Coronavirus, a accepté de freiner l’hécatombe en donnant son quitus au Professeur Raoult pour que la Chloroquine soit administrée aux patients victimes de cette tragédie.

Plus loin, en Afrique, le Professeur Raoult, longtemps suivi pour ses travaux, notamment sur le Covid-19, a très tôt convaincu des pays comme le Maroc, l’Algérie de traiter leurs malades de Coronavirus à l’aide de la molécule de Chloroquine. C’est ainsi que l’Algérie, qui se trouvait en phase 3 de la maladie, de même que le Maroc, ont, en début de semaine, décidé d’expérimenter les conseils curatifs du professeur Didier Raoult.

Bien avant, le Sénégal, qui n’a jamais coupé le lien ombilical avec son fils, Didier Raoult, avait anticipé en administrant, dès le début de l’apparition de la maladie sur son sol, un traitement à base de Chloroquine. Et le corps médical sénégalais ne l’a pas regretté, lui qui, à ce jour, tente de limiter au maximum les pertes en vies humaines. Et à ce jour, aucun mort en rapport avec le Coronavirus n’est encore enregistré dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

A lire : Polémique sur la Chloroquine : Didier Raoult menace-t-il le business autour du Covid-19 ?