Covid-19 : Nicolas Sarkozy, Didier Raoult et la Chloroquine

L'ancien Président français, Nicolas Sarkozy

L’ancien chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy, est un féru des travaux du Professeur Didier Raoult, du nom de l’éminent médecin franco-sénégalais, qui combat le Coronavirus grâce à son traitement à base de Chloroquine.

Nicolas Sarkozy, ancien Président français, voue au Professeur Didier Raoult spécialiste des maladies tropicales infectieuses une admiration sans précédent. Un attachement qui remonterait au moins, à 2009, alors que l’ex-dirigeant soutenait la création de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses) de Marseille. A l’époque, Nicolas Sarkozy avait fait bénéficier au centre hospitalier d’une partie des fonds du grand plan d’investissements.

Et selon un témoignage dans Libération de Roselyne Bachelot, ancienne ministre française de la Santé et des Sports, cette admiration de Nicolas Sarkozy pour le Professeur Didier Raoult se voyait quand il parlait de lui. « Il était très entiché de Raoult. Je ne sais pas s’il l’a rencontré, mais il trouvait que c’était un gars formidable et en parlait avec beaucoup d’admiration ». Un attachement donc de l’ex-chef d’Etat au médecin qui ne fait pas l’ombre d’un doute.

Même en ces temps de Covid-19, alors que le traitement à la Chloroquine préconisé par Didier Raoult fait débat ? La réponse coule de source. Surtout lorsqu’on sait que les travaux de Didier Raoult en ont convaincu plus d’un dans le monde entier, depuis le Sénégal jusqu’à la France, en passant par les Etats-Unis, l’Allemagne. Nicolas Sarkozy, droit dans ses bottes, ne peut que rester fidèle à ses convictions que ce Professeur Raoult est… « formidable ».

A rappeler que le Président français, Emmanuel Macron, a rendu visite, à Marseille, au Professeur Didier Raoult, le jeudi 9 avril 2020, pour s’entretenir avec le médecin au sujet de sa thérapie préconisée face au Covid-19, en lien avec la Chloroquine. Actuellement, la France compte plus de 13 mille morts pour 125 mille cas répertoriés. s’agissant d’un bilan mondial, le Coronavirus a franchi le chiffre symbolique de 100 mille décès

A lire : Macron chez Didier Raoult : Covid-19, le traitement à la Chloroquine validé ?