Covid-19 et Chloroquine : Didier Raoult suspendu par une Horde de médecins ?

Le Professeur Didier Raoult

Alors que le monde entier, et la plupart des Français le remercient pour son apport dans la lute contre le nouveau Coronavirus qui a franchi la barre des 200 mille morts dans le monde, avec plus de 22 mille décès en France, on apprend que l’éminent Professeur Didier Raoult pourrait être sanctionné. Par qui ?

Pour avoir aidé des milliers de personnes dans le monde, à faire face à l’urgence de sauver des vies, au moment où les centres hospitaliers et les médias n’avaient que leur calculette pour compter le nombre de personnes emportées par le Covid-19, le Professeur Didier Raoult est aujourd’hui menacé. Des informations font en effet état que l’éminent médecin encourt des sanctions émanant de l’Ordre des médecins.

La première question qui mérite d’être posée est de savoir qu’adviendra-t-il si durant sa suspension, un autre mal refait surface. La réponse est claire : la France et le monde entier ne pourront malheureusement pas compter sur ceux-là qui, à ce jour, sont incapables de proposer un remède pour limiter les dégâts du Covid-19. Au moment où Didier Raoult a sauvé de la mort des centaines de Français, les autres blouses blanches, censés apporter des solutions, sont en phase de recherche de solution.

Il faudra attendre encore quelques mois pour espérer trouver un traitement au Coronavirus. Pendant ce temps, que faut-il faire ? Ou que fallait-il faire depuis le début de la crise sanitaire ? Regarder les gens mourir par milliers ? Pour sa part, Didier Raoult a joué sa partition, en aidant beaucoup de gens à travers le monde à rester en vie. Aujourd’hui, des médecins, derrière leur bureau, sont en train de mûrir une sanction contre ce sauveur mondial. Des blouses blanches jusque-là incapables d’apporter une solution au vrai problème, effectuent des recherches.

Oui des recherches viciées et vicieuses allant dans le sens de nuire au monde entier, d’étouffer les compétences avérées d’un éminent savant, d’un éminent chercheur dont l’expertise et le talent sont « certifiés » par l’ancien Président français, Nicolas Sarkozy, en envisageant des représailles contre Didier Raoult. En lieu et place de se prosterner devant celui qui a été plus pratique, plus fort et plus compétent qu’eux. Le problème est que Didier Raoult propose un traitement à moins de 20 euros, à base de Chloroquine.

Est-ce dopés par des lobbies pharmaceutiques, qui ont vu leurs espoirs de commercialiser, à un prix hors de portée des bourses moyennes, un remède contre le Covid-19, comme c’est  le cas avec le SIDA, que ces médecins, en HORDE, tentent de détruire Didier Raoult ? La question est entière. Pour sûr, des pays comme la Chine sont aux aguets et n’hésiteront pas à sauter sur l’occasion et offrir un « asile médical » à l’éminent Professeur français. Au cas où il est radié.

Une perle rare de son époque. En réalité, c’est l’histoire qui bégaie avec cette affaire Didier Raoult : le bébé en passe d’être jeté avec l’eau du bain. Comme cela se passe dans les films policiers où les méchants traquent le bon et tentent de l’anéantir. Et c’est toujours peine perdue. La vérité étant révolutionnaire. Si réellement l’Ordre des médecins a l’intention de sanctionner Didier Raoult, ce serait là la pire conspiration de l’histoire de la médecine mondiale.

En espérant que le Président français, Emmanuel Macron, mesure la portée de cette décision, et prenne ses responsabilités face à cette horde de médecins, dont la férocité n’est plus à prouver.Toujours en train d’aboyer, mais ne peuvent empêcher la caravane humaine du Professeur Didier Raoult de passer.