Covid-19 au Sénégal : depuis la France, Didier Raoult supervise un nouveau centre à Dakar

Le Professeur Didier Raoult

Depuis le France où il est établi, le Professeur Didier Raoult, est à pied d’œuvre au Sénégal où il est au four et au moulin, s’agissant de la lutte contre la maladie à Coronavirus.

L’information a été donnée ce mardi 31 mars 2020 par le Professeur Souleymane Mboup, qui a révélé que le nouveau centre de détection et de traitement de la maladie à Coronavirus, situé à Diamniadio, est piloté en partenariat avec le Professeur Didier Raoult qui a apporté son concours, et pas des moindres. Mieux, a-t-il ajouté, les travaux s’y déroulent avec une forte implication du Professeur de médecine établi à Marseille.

Cette révélation a vu le jour au moment où la thérapie préconisée par le Professeur Didier Raoult, qui consiste à administrer aux malades de Coronavirus un médicament à base de Chloroquine, l’hydroxychloroquine plus précisément, fait débat. En effet, alors que le Professeur français promet une guérison aux malades en six jours de traitement, d’autres scientifiques émettent des réserves et soutiennent s’en référer à l’Organisation Mondiale de la Santé.

Sauf que les scientifiques sénégalais se démarquent de cette logique, au même titre que le Professeur Raoult. Pour eux, il est question d’aller vite. « Je ne me positionne pas par rapport à aller contre un avis ou à un autre. Non, je prends mes responsabilités en tant que médecin. Je suis responsable de la prise en charge de ces malades au niveau national et je suis chercheur en même temps. Je prends toutes mes responsabilités en fonction de la manière dont je vois les choses », avait en effet précisé le Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Fann de Dakar, à nos confrères de RFI.

La blouse blanche, qui travaille en parfaite harmonie avec le Professeur Didier Raoult, avait tout de même mis en garde : « Ceci dit, ce médicament est à déconseiller en automédication. Ce serait très dangereux de le faire en automédication, et en prévention, il n’est pas prouvé que cela marche ». Pour l’heure, le Professeur Raoult, qui a la pleine confiance des autorités sanitaires sénégalaises, poursuit ses travaux de collaboration, de coopération, d’aide et d’assistance avec ce pays d’Afrique de l’Ouest qui, faut-il le rappeler, a, à ce jour, l’un des meilleurs résultats en ce qui concerne le traitement de la maladie à Coronavirus.

A ce jour, au Sénégal, 175 cas de Coronavirus ont été déclarés. Quarante malades sont guéris de la maladie et 135 sont encore sous traitement, sous la supervision du Professeur Moussa Seydi, qui n’avait pas caché sa volonté de sortir de cette épidémie avec zéro décès. Un pari difficile si l’on sait que lundi, 20 autres malades lui sont tombé entre les mains, parmi eux, deux cas graves.