Côte d’Ivoire: vers un rapprochement entre Ouattara et le FPI de Gbagbo?

Le Front populaire ivoirien (FPI) du président sortant, Laurent Gbagbo, a répondu favorablement à l’appel à la réconciliation nationale lancé par le président Alassane Ouattara, lit-on lundi dans Pressafrik.  » Nous avons appris cela avec beaucoup de plaisir, de soulagement et d’espérance. Si le président de la République ouvre son cœur pour dire que nous devons aller à la réconciliation, qu’il lance cet appel à ses frères et sœurs du FPI (Front populaire ivoirien) et du LMP (La majorité présidentielle) exilés au Ghana, c’est une main tendue qu’il faut saisir », a réagi Sylvain Miaka Oureto, président par intérim du FPI. Le successeur de
Mamadou Koulibaly, ancien président du FPI qui a démissionné en juillet, a toutefois souhaité que ses camarades du parti exilés à l’étranger puissent avoir l’assurance d’être amnistiés, s’ils décidaient de rentrer au pays.