Côte d’Ivoire : retour au clame à Abodo et Anyama

Le calme est revenu mercredi soir à Abobo et Anyama, deux quartiers d’Abidjan touchés par de violents affrontements entre des éléments armés non identifiés et des membres des Forces de défense et de sécurité (FDS) fidèles au chef d’Etat sortant, écrit Abidjan.net. Dans la nuit de mardi à mercredi, cinq policiers et un civil ont été tués, et deux civils et deux policiers abattus mardi après-midi.