Côte d’Ivoire : les violences sexuelles à l’odre du jour

Une délégation des Nations Unies, dans laquelle se trouvaient le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Bert Koenders, et la Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles, Margot Wallstrom, s’est rendue jeudi à Duékoué et à Bouaké en Côte d’Ivoire. Des séances de travail ont eu lieu avec les autorités locales, contingents militaires de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), fonctionnaires de l’ONUCI et des agences du système des Nations Unies, représentants d’organisations de femmes et de jeunes, et victimes d’abus sexuels, rapporte Afriquinfos. « Nous sommes venus pour soutenir la lutte contre les violences faites aux femmes, les chiffres dont nous disposons à ce sujet sont alarmants », a indiqué M. Koenders. « Nous venons vous écouter pour pouvoir mieux vous aider à lutter contre [ces] violences», a-t-il ajouté.