Côte d’Ivoire : les mutins de l’ancienne rébellion seront satisfaits

L’ex-rébellion des Forces nouvelles compte régler les « problèmes matériels » des soldats mutins qui se sont soulevés samedi à Vavoua et Séguéla. L’annonce a été faite lundi soir sur les antennes de la télévision nationale par Sidiki Konaté, le porte-parole des ex-rebelles, rapporte Abidjan.net. Ce dernier a également indiqué que les 110 soldats concernés avaient le « pardon » de leur hiérarchie.