Côte d’Ivoire : les ex-rebelles demandent un report de la présidentielle

L’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) a recommandé samedi un report du premier tour de la présidentielle prévu au 30 novembre, en raison du retard pris dans l’inscription des électeurs, indique Presse Canadienne. Le mouvement de Guillaume Soro, actuel Premier ministre, qui contrôle le nord du pays depuis 2002, cite aussi des problèmes rencontrés dans l’intégration d’ancien combattants dans la nouvelle armée nationale.