Côte d’Ivoire : le retrait de Licorne dépend de la « normalisation »

Le ministre français de la Défense a déclaré, mercredi, en Côte d’Ivoire, que « nous retirerons des troupes au fur et à mesure que nous aurons le sentiment que la normalisation est en cours, que les risques de flambée sont de plus en plus éloignés ». En un an, a rappelé Hervé Morin, « environ un petit millier » des 2 400 hommes de la force Licorne ont été démobilisés, rapporte Jeune Afrique.