Côte d’Ivoire : le gouvernement prêt à livrer des pro-Ouattara à la CPI, selon Soro

Dans un entretien accordé à RFI et France 24 ce jeudi, le Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a affirmé que son pays était prêt à livrer à la Cour pénale internationale des militaires issus de l’ex-rébellion, dont il était le leader, si l’enquête en cours sur les violences ayant suivi l’élection présidentielle de novembre 2010 révèle qu’ils ont commis des crimes. « Si l’enquête révèle qu’un militaire a une responsabilité dans la commission de crimes de sang, évidemment que nous serons d’accord que la Cour Pénale fasse son travail et qu’il soit extradé », a-t-il déclaré. Selon lui, « de toute façon le Président de la République a été clair sur cette question. Et le gouvernement a la même position : il ne faut pas laisser survivre l’impunité ». « N’anticipons rien. Laissons la Cour Pénale faire son travail. Pour le moment, c’est l’ouverture de l’enquête, laissons-les faire », a-t-il ajouté.