Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo face à la CPI, ce jeudi

Le procès de l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo s’ouvre officiellement, ce jeudi, à la Cour pénale internationale. Il deviendra ainsi le premier chef d’Etat jugé par la juridiction internationale.

Ce jeudi 28 janvier 2016 commence le procès de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale. Il sera jugé avec l’ex-ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé. Tous deux sont accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité pour des abus commis pendant la crise post-électorale que la Côte d’Ivoire a traversée entre 2010 et 2011. Elle a fait 3000 morts et poussé des milliers d’Ivoiriens à se déplacer.

La Côte d’Ivoire porte toujours les séquelles de la crise post-électorale, qui avait opposé Laurent Gbagbo à Alassane Ouattara. Chacun des deux rivaux assurait être le véritable Président élu de la Côte d’Ivoire. Une crise ouverte qui a poussé leurs partisans à s’affronter.

De leur côté, les partisans de Laurent Gbagbo dénoncent une justice à sens unique, affirmant être, depuis le début, les seuls à être sur le banc des accusés, alors que les pro-Ouattara ont aussi commis des crimes contre l’humanité.

C’est la première fois qu’un chef d’Etat sera jugé à la CPI. Nombre de dirigeants Africains se sont élevés contre la juridiction à qui ils reprochent de ne juger que les responsables africains.