Côte d’Ivoire : la pollution du Probo Koala, deux ans après

Les 500 tonnes de déchets liquides toxiques qui ont pollué Abidjan le 19 août 2006, par la faute du pétrolier néerlandais Le Probo Koala, ne sont toujours pas éliminées, indique un rapport spécial de l’ONU. Deux ans jour pour jour après le drame, de nombreux habitants continuent à se plaindre de troubles graves de la santé. Selon Libération.fr, le gouvernement a l’intention de poursuivre les responsables et de dédommager les victimes.