Côte d’Ivoire : la grève des greffiers hypothèque l’organisation rapide de la présidentielle

La grève des greffiers de justice pourrait contribuer à retarder l’organisation de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, écrit ContinentalNews. En bloquant l’appareil judiciaire par leur mouvement d’humeur, les greffiers ont retardé la liquidation du contentieux des inscriptions sur les listes électorales. Prévu pour le 23 décembre dernier, cette liquidation a été prolongée jusqu’à ce 6 janvier 2010. Une situation qui pourrait provoquer un nouveau report de la présidentielle que d’aucuns espéraient voir se tenir en mars prochain.