Côte d’Ivoire : des Burkinabès arrêtés et tués

Entre 15 et 30 Burkinabès ont été arrêtés par des gendarmes paramilitaires en Côte d’Ivoire après l’attaque de deux camps militaires le 2 janvier dernier, rapporte Irin. Après cette même offensive, trois Burkinabès ont été tués après qu’une force sécuritaire ait été appelée par des résidents qui les soupçonnaient d’être des « rebelles ».