Côte d’Ivoire : décès d’un « pionnier de la lutte contre la drépanocytose »

Le Professeur Amadou Sangaré, qui a dédié sa vie soulagé les douleurs des malades drépanocytaires, est décédé, vendredi, à Abidjan, annonce l’Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose. Le chef du service d’hématologie du CHU de Yopougon (un quartier d’Abidjan), qui avait 64 ans, était lui-même drépanocytaire.