Côte d’Ivoire : 43 étudiants interpellés après des heurts avec la police

En Côte d’Ivoire, quarante-trois étudiants ont été interpellés après la manifestation de colère, suite à l’arrestation du Secrétaire général de la Fesci, Fulgence Assi.

Rrecrudescence de la violence en Côte d’Ivoire où quarante-trois étudiants ont été interpellés après la manifestation de colère, suite à l’arrestation du Secrétaire général de la Fesci, Fulgence Assi.

L’information a été donnée par Koaci qui précise que les affrontements entre étudiants et la police de Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS), au campus de Cocody ont fait des blessés dans les deux camps, et de nombreux dégâts matériels.

Le site ajoute que, ce jeudi 14 avril 2016, les élèves ont durcit le mouvement en délogeant leurs camarades dans les localités de Divo, Bonoua et Grand Lahou. La Ligue ivoirienne des groupements estudiantins et scolaires (LIGES), un autre syndicat estudiantin, appelle à libération grévistes, dont le nombre aurait à ce jour atteint 76.

Etienne Assa, secrétaire général de la LIGES, a indiqué que « nous demandons à tous les étudiants et élèves au calme et à la sérénité en vue de mieux réorganisé le combat ». Toujours selon Koaci, l
Par ailleurs, nous apprenons que l’Etat ivoirien a dégagé une enveloppe de plus d’un milliard de FCFA pour éviter l’année Blanche à l’UFR des sciences médicales et pharmaceutiques.