Coronavirus : Marseille veut créer son propre Conseil scientifique, piloté par Raoult ?

Le Professeur Didier Raoult

La deuxième adjointe à la mairie de Marseille, Samia Ghali, a annoncé le souhait de sa municipalité de créer un Conseil scientifique départemental auquel le Professeur Didier Raoult pourrait être membre.

Samia Ghali

Samia Ghali, deuxième adjointe à la mairie de la cité phocéenne, a annoncé, ce lundi 5 octobre, sur Twitter, que Benoît Payan, premier adjoint de Michelle Rubirola, avait approuvé sa proposition de créer un Conseil scientifique autonome dédiée à la ville de Marseille.

« Cet outil nous sera utile pour le Covid et demain pour gérer au mieux les problèmes de santé publique… Ne plus être dépendants des chiffres de scientifiques parisiens », a indiqué Samia Ghali, qui, lors du Conseil municipal ayant validé cette mesure, a dénoncé que « l’État s’est servi de la fermeture des bars et restaurants pour masquer le manque de moyens à l’hôpital public ».

Assurant qu’il soumettrait l’idée à Michèle Rubirola, Benoît Payan, prenant la balle au rebond, a servi : « vous avez raison, dotons-nous de cet outil ». Invitée ce lundi, sur BFMTV, Samia Ghali a insisté sur ce projet pour « être en préparation et faire nous-même des propositions à Paris », déplorant avoir « affaire à des gens à Paris (…) qui sont dans leurs bureaux et qui décident pour Marseille sans savoir exactement ce qu’il se passe ».

Quant à la présence de  la présence du directeur de l’IHU de Marseille Didier Raoult, « c’est sûr qu’il le sera, je ne peux pas imaginer qu’il ne soit pas là », a indiqué la deuxième adjointe à la mairie de Marseille, rappelant que le Professeur « est un grand chercheur qui mérite le respect de tous ».