Coronavirus et Chloroquine : quand Michel Cymes teste positive la « modestie » de Didier Raoult

Le Professeur Didier Raoult

Le Professeur Didier Raoult, en première ligne du combat mené contre le Coronavirus, a été chargé par une autre blouse blanche, Michel Cymes notamment, qui reproche au Marseillais son manque de « modestie ».

La maladie à Coronavirus a frappé de plein fouet la France, qui a enregistré au total plus de 139 000 cas de personnes testées positives au Covid-19 pour plus de 26 000 morts. Depuis le début de la maladie, une personne est au centre des débats : le Professeur Didier Raoult, dont le nom a traversé les frontières françaises.

La raison : le remède que le Professeur a proposé, et qui est à base de Chloroquine. L’hydroxychloroquine notamment, associée à l’Azithromycine. Un traitement qui a fait ses preuves puisqu’il a été confirmé par un Professeur américain, et approuvé par le Professeur Moussa Seydi du Sénégal, qui garantit la guérison à tout patient sans comorbidité, sous huit jours pour les personnes jeunes.

Didier Raoult, qui a été le seul à donner des assurances au monde entier, sur la possibilité de guérir la maladie en limitant les dégâts, a été attaqué de toutes parts, notamment par des collègues qui lui reprochaient d’administrer la Chloroquine aux patients atteints de Covid-19. L’éminent Pr Raoult a d’ailleurs très souvent été interpellé sur la question sensible. Déjouant piège par piège, notamment lorsqu’il s’agissait de faire des prédictions, Didier Raoult est perçu comme étant un sauveur dans le monde entier. En Afrique notamment.

A lire : Coronavirus et Chloroquine : le Professeur Didier Raoult révèle un Covidgate

En effet, partout ailleurs où son remède a été utilisé, il y a eu beaucoup moins de morts qu’en France où les conseils de Didier Raoult étaient jugés dangereux. Une vingtaine de décès au Sénégal, moins de 200 morts au Maroc, environ 600 en Algérie, pour ne citer que ces pays qui ont suivi les conseils de Didier Raoult. C’est ce Didier Raoult, qui ne s’est jamais vanté d’avoir montré le chemin à ces pays, dont on pointe le manque de modestie.

Et c’est un médecin peu connu dans le monde, plus précisément en Afrique, un certain Michel Cymes, plus connu des plateaux de télé, qui s’est exercé à critiquer la personnalité mondiale qu’est devenue Didier Raoult, à qui l’Afrique, dans toutes ses composantes, dit merci, pour avoir aidé à éviter des catastrophes que continuent de prédire l’Organisation mondiale de la Santé. Et qui n’arrivera pas en Afrique, comme le dit le Docteur Abdoulaye Bousso.

« Quand on est scientifique et qu’on affirme haut et fort qu’on a trouvé le traitement du Covid et que deux ou trois mois plus tard le traitement miracle n’en fait pas, de miracles, on se dit que le virus aime décidément nous montrer qu’on doit rester modeste », a critiqué le Dr Cymes, qui oublie que jusqu’au jour d’aujourd’hui, le traitement de Didier Raoult continue de faire des miracles en Afrique. Il aurait par ailleurs fait des miracles en France s’il avait été suivi.

Sauf que d’autres blouses blanches ont préféré emprunter d’autres chemins et regarder les Françaises et les Français mourir par milliers. Pour sûr, en France, il y aura un après-Covid. Et la justice ne va certainement pas chômer, après tout ce gâchis, pour des intérêts crypto-personnels. Car, rien ne justifie le refus systématique d’administrer la Chloroquine.

A lire : Covid-19 et Chloroquine : quand des ophtalmologues cherchent à discréditer le Protocole Raoult (Vidéo)