Compaoré dans la ligne de mire

L’Organisation des Nations Unies (Onu) veut poursuivre le Président burkinabè Blaise Compaoré dans le cadre de l’assassinat de l’ancien chef de l’Etat Thomas Sankara, selon Notre Voie, qui estime que ce dernier a « été assassiné le 15 octobre 1987, avec une dizaine de ses camarades sur ordre de Blaise Compaoré».