Charles Taylor fait cavalier seul

Charles Taylor a décidé d’assurer sa défense seul à la Cour pénale internationale de La Haye, où il est jugé depuis lundi pour crimes de guerre et contre l’humanité pendant la guerre de Sierra Leone, rapporte RFI. A l’ouverture de son procès, l’ancien chef de l’Etat libérien ne s’est pas présenté, dénonçant une action judiciaire inéquitable.