Cérémonies réparatrices

Près de 2 000 Sud-Africains ont participé, mardi à Pretoria, à une cérémonie nationale pour laver la souffrance et la violence qu’ils ont subi pendant le régime ségrégationniste de l’apartheid, rapporte CNN. En marge de ce rassemblement organisé à l’Union Buildings, symbole de la démocratie non raciale du pays, une autre manifestation s’est déroulée dans la capitale avec une participation quasiment équivalente.