Centrafrique : quatre morts et quatorze blessés dans des violences

En Centrafrique, quatre civils ont été tués à Bangui et 14 personnes ont été blessées, dont des Casques bleus de la MINUSCA, lors de violences dans la capitale de ce pays d’Afrique Centrale.

En Centrafrique, quatre civils ont été tués, ce lundi 24 octobre 2016, à Bangui et 14 personnes ont été blessées, dont des Casques bleus de la MINUSCA, lors de violences dans la capitale de ce pays d’Afrique Centrale.

Un collectif de la société civile centrafricaine avait appelé à une journée « ville morte » pour demander le retrait de la force des Nations-Unies en Centrafrique, accusée de « passivité » face aux groupes armés, alors que la France met fin en octobre à l’opération militaire Sangaris. Le 12 octobre dernier, 30 personnes avaient péri dans des violences.

Dans un communiqué publié dans la soirée, la MINUSCA indique qu’elle « est intervenue dès les premières heures de ce lundi à Bangui pour démanteler les barricades érigées par des manifestants hostiles ». Elle « dénonce avec fermeté les incidents qui ont touché certains quartiers de la capitale et déplore qu’ils aient entraîné la mort de quatre civils et blessé 14 personnes, dont cinq Casques bleus ».

Ces violences constituent une nouvelle tentative des ennemis de la paix pour perturber le retour à la normalité constitutionnelle, de ce pays pauvre d’environ 4,5 millions d’habitants.