Centrafrique : plusieurs morts dans des affrontements entre anti-balaka

Des affrontements entre ant-balaka en Centrafrique ont fait plusieurs mort à Bambari, localité du centre du pays.

Le président d’une organisation caritative de Bambari, ville du centre du pays, a fait état de trois morts dans des combats qui ont eu lieu entre anti-balaka, dans la nuit de lundi à mardi. Selon ce président, Théophile Guéréngou, les assaillants ont attaqué le quartier général du Comzone de Kidjigra, Bissékoa Vivian, chargé du contrôle de cette partie de la ville, rapporte Anadolu Agency.

Leurs frères anti-balaka

« On ne sait pas d’où ils étaient venus. Ils ont attaqué la base  de leurs frères anti-balaka. L’affrontement a fait trois morts parmi la population civile et une dizaine de blessés dont le Comzone lui-même, son bébé et son adjoint. Les blessés se trouvent présentement à l’hôpital », a indiqué Théophile Guéréngou.

Une autre source locale, Pater Konga, un anti-balaka fidèle au Comzone attaqué, a expliqué les raisons de cet assaut : « Ils (les anti-balaka rivaux) reprochent à notre Comzone un certain laxisme  parce qu’il n’arrive toujours pas à en découdre avec la communauté musulmane de Bambari. On lui reproche également d’être coupable d’exactions contre la population chrétienne. Enfin, le plus gros péché de Vivian Bissékoa est qu’il n’est pas originaire du centre,  mais plutôt du nord-ouest. Il a été dépêché à Bambari pour combattre la communauté musulmane ». Il a, pour sa part, dénombré cinq morts et plusieurs blessés. Aucun bilan officiel n’a pour le moment été transmis.