Centrafrique : le ministre de la Justice limogé

Le président centrafricain François Bozizé a mis fin lundi aux fonctions de son ministre de la Justice Firmin Findiro. Le dirigeant avait auparavant limogé le ministre des Finances, rapporte RFI. Il a également licencié son chef de cabinet particulier et le directeur général de la police. Aucune explication n’a été donnée pour justifier ces licenciements. Le palais présidentiel s’est contenté de dire que « cela fait partie des pouvoirs discrétionnaires du président ».