Centrafrique : la volontaire de MSF tuée par un groupe rebelle

Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mercredi que le mouvement rebelle de l’APRD (Armée populaire pour la restauration de la démocratie) a reconnu être responsable de la mort de sa logisticienne, Elsa Serfass, 27 ans, tuée par balle, lundi, dans le nord-ouest de la Centrafrique. Les rebelles ont indiqué qu’il s’agissait d’une méprise d’une jeune recrue, mais MSF explique que la « direction [de l’APRD], comme celles des autres parties au conflit, avait été dûment informée par avance du trajet de [son] équipe (…) dans un véhicule clairement identifié ».