Centrafrique : deux journalistes libérés

Les journalistes centrafricains Faustin Bambou et d’Emmanuel Cyrus Sandy, en prison depuis le 27 mai et le 15 juin, ont été libérés ce lundi mais condamnés à payer 300 000 FCFA (458 euros) d’amende, rapporte TV5 Monde. Directeurs respectifs des hebdomadaires, Les Collines de l’Oubangui et Média Plus, ils avaient été accusés de diffamation, d’incitation à la violence et à la haine ». Ils risquaient une peine de trois ans de prison ferme et une amende, mais seule la diffamation a été retenue à leur encontre. Les deux journalistes avaient dénoncé dans leurs articles une affaire de détournement de fonds octroyés par l’Union européenne dans laquelle le ministre délégué chargé de la Défense nationale et fils du chef de l’État centrafricain, Jean-Francois Bozizé, pourraient être mêlés. L’organisation de défense des journalistes, Reporters sans frontière, avait fermement condamné ce procès et demandé que les journalistes soient acquittés.