Cameroun: un enfant de 7 ans tué à Mokolo par un convoi de l’ONU

Au Cameroun, un enfant de 7 ans a été tué accidentellement par le convoi de l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power.

C’est lors d’une déclaration à la presse à Maroua, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, que Samantha Power, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, a confirmé avoir tué accidentellement, lundi, un enfant de 7 ans.

L’accident est survenu alors que son convoi se rendait dans la localité de Mokolo, en compagnie de quelques responsables du Pentagone, pour rencontrer des réfugiés et des déplacés, qui fuient la guerre et les exactions de la secte Boko Haram. Selon Koaci, la diplomate américaine s’est d’abord rendue à Mokolo dans le département du Mayo-Tsanaga. Elle a ensuite mis le cap sur le camp des réfugiés nigérians de Minawao. Selon les témoins oculaires et communautaires, le convoi de l’ambassadrice américaine roulait très vite.

Devant les médias, Samantha Power, a expliqué que l’enfant de 7 ans, faisait partie des villageois alignés le long des deux côtés de la route qui admiraient le cortège, lorsqu’il a été violemment percuté par une voiture du convoi, conduite par un chauffeur camerounais. Rapidement transporté dans un hôpital local, l’enfant y a rendu l’âme. L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, a exprimé ses condoléances à la famille du jeune enfant.

Outre les plus de 100 000 Camerounais déplacés qui ont quitté leurs villages pour se réfugier dans les localités moins exposées, le Cameroun accueille sur son sol plus de 52 000 réfugiés nigérians au camp de Minawao.