Cameroun : nouvel attentat de Boko Haram dans l’Extrême-Nord, 12 morts

Au moins douze personnes ont péri dans un nouvel attentat-suicide de Boko Haram, dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

C’est à se demander quand Boko Haram s’arrêtera. Au moins douze personnes ont été tuées dans un attentat-suicide visant une mosquée, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, ont indiqué ce mercredi des autorités régionales. Ces dernières soulignent que le kamikaze s’est fait exploser à l’aube, à l’intérieur de la mosquée de Kouyape. Une personne aurait également été blessée.

Les attaques de ce genres dans l’Extrême-Nord du Cameroun sont monnaie courante. Hormis le nord du Nigeria, Boko Haram ensanglante régulièrement cette région camerounaise. L’insurrection armée a ainsi prouvé sa capacité à se battre sur plusieurs fronts, menant aussi bien des attaques au Tchad qu’au Niger. Malgré le fait que les troupes du Cameroun, du Niger et du Tchad, prêtent main forte à l’armée nigériane dans le groupe terroriste, il semble toujours avoir une longueur d’avance face à ses adversaires.

Les victimes, elles, sont toujours plus nombreuses. Depuis 2009, Boko Haram a fait plus de 17 000 morts et poussé plus de 2 millions de personnes à se déplacer. Dirigé par le féroce Abubakr Shekau, le groupe armé a pour objectif d’instaurer une République islamique dans le nord du Nigeria.

A son arrivée au pouvoir, le Président nigérian Muhammadu Buhari a pourtant promis de faire de la lutte contre Boko Haram sa priorité. Il avait même affirmé qu’il débarrasserait le pays du groupe terroriste en trois mois. En vain. Pour l’heure, Abubakar Shekau et ses disciples poursuivent toujours leur quête meurtrière.