Cameroun : manifestation mortelle contre le changement de constitution

Au moins une personne a été tuée samedi à Douala lors d’une manifestation dénonçant une modification prévue de la constitution qui doit permettre au président Paul Biya de briguer un nouveau mandat. L’opposition accuse les forces de l’ordre d’avoir fait usage d’armes à feu contre les marcheurs, rapporte TV5.