Cameroun : cinq personnes abattues par Boko Haram

La secte islamiste Boko Haram a encore frappé au Cameroun, où cinq personnes ont été tuées mercredi soir.

Boko Haram poursuit sa série meurtrière. Cette fois, le groupe terroriste a frappé au Cameroun où il a fait au moins cinq morts et emporté du bétail.

Selon Koaci qui a donné l’information, quatre civils ont été tués à Bame, un village de la localité de Kolofata, dans la nuit de mardi à mercredi, au cours d’une incursion attribuée à Boko Haram. le site poursuit en indiquant que dans la même nuit, à Emchoukouli (Kolofata), un villageois a perdu la vie et du bétail a été emporté, dans une attaque attribuée aux éléments de la secte nigériane.

Boko Haram continue de répandre le sang dans la région centrale de l’Afrique. Tchad, Nigeria, Cameroun, Niger, aucun de ces pays n’est épargné par la nébuleuse qui dit agir en représailles à la coalition montée pour la combattre. La bande à Abubakar Shekau utilise toutes les formes d’attaques : kamikazes, assauts nocturnes, diurnes. Elle n’hésite pas à enrôler les enfants pour en faire de vrais combattants.

Le groupe s’est fait un nom en 2014, lorsqu’il s’était emparé de plus 200 jeunes lycéennes dans leur collège de Chibok. A ce jour, aucune nouvelle précise de ces lycéennes supposées être converties à l’islam et sans doute mariées de force ou vendues comme des esclaves, comma avait menacé le groupe terroriste à l’époque de leur capture.

Depuis 2009, date à la quelle le groupe, sous l’égide du redoutable Abubakar Shekau s’est radicalisé, Boko Haram a fait plus de 17 000 et contraint plus de 2 millions d’individus à se déplacer.