Cabinda : le Flec aurait tué trois soldats angolais

Le Front de Libération de L’Etat du Cabinda (Flec) annonce, d’après la BBC, avoir tué trois soldats de l’armée régulière angolaise et grièvement blessé un travailleur expatrié portugais. Selon un porte-parole du mouvement sécessionniste, le seul à ne pas avoir signé les accords de paix de 2006, ce dernier aurait attiré leur attention parce qu’il était accompagné d’officiers de sécurité. Il a également indiqué que toute personne qui entrerait sur le territoire du Cabinda, riche en pétrole, sans y être autorisée par le Flec, serait attaquée.