Burundi : au moins 70 morts dans la répression des manifestants

La répression des manifestations contre un troisième mandat du président burundais président Nkurunziza a été sanglante au Burundi. Selon de nombreuses ONG de défense des droits de l’Homme, elle a fait au moins 70 morts et environ 500 blessés dans les violences. Selon l’Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues (Aprodh), environ un millier de personnes ont été interpellées pour avoir contestées un troisième mandat du chef de l’Etat.