Burkina : fin de l’assaut à l’hôtel Splendid, au moins 20 morts et 126 otages libérés

Les assauts menées vendredi soir par les forces françaises et burkinabè suite à des attaques d’un commando armé à l’hôtel Splendid et au café-restaurant Capuccino viennent de se terminer ce samedi matin.

Après les attaques menées vendredi soir par un commando armé à l’hôtel Splendid et au café-restaurant cappucino, les forces françaises et burkinabè ont mené un assaut qui vient juste de se terminer ce samedi matin. Mais, un assaut est toujours en cours sur l’hôtel Ybi, situé à côté du Cappuccino.
Au moins 20 personnes ont été tuées et un total de 126 personnes, dont 33 blessées, ont été libérées, selon les informations du ministre de l’Intérieur.

Trois terroriste ont également été tués lors de l’intervention des forces de sécurité contre les auteurs des attaques au centre de Ouagadougou, a ajouté le ministre de l’Intérieur burkinabè. Le commando qui a mené ces attaques aurait piégé avec des explosifs l’accès aux étages supérieurs de l’hôtel Splendid, ce qui a ralenti la progression des forces spéciales, selon un responsable des forces de sécurité burkinabès cité par Reuters.

Pour rappel, l’attaque de cet hôtel et restaurant, fréquentés par des Occidentaux, a été revendiquée par le groube al-Mourabitoune, rallié à al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

Pour le moment le Burkina Faso avait jusque-là été épargné par les attaques terroristes contrairement son voisin malien. Le pays va désormais devoir se préparer à vivre concrètement avec la menace terroriste sur son territoire…