Burkina Faso: trois policiers jugés au sujet de la mort de Justin Zongo

La procès de trois policiers soupçonnés d’être responsable de la mort du jeune Justin Zongo à Koudougou (centre du pays) s’est ouvert ce lundi à Ouagadougou, rapporte RFI. Fin février, Justin Zongo est décédé après avoir été interpellé par la police. Les autorités ont dans un premier temps affirmé qu’il était mort des suites de méningite. Cependant les parents de la victime soutiennent qu’il a été torturé. La mort de cet élève avait provoqué des émeutes, parallèlement aux mutineries de militaires dans tout le pays.