Burkina Faso : onze membres du RSP arrêtés

Onze anciens membres du Régiment de sécurité présidentielle, l’unité auteur d’un putsch raté en septembre dernier au Burkina Faso, ont été interpellés après l’attaque, vendredi, d’un dépôt d’armes près de la capitale Ouagadougou. L’information a été donnée par le commandant Mahamadi Bonkoungou, de l’état-major général des armée, qui précise que cette attaque, perpétrée dans la nuit de jeudi à vendredi, a occasionné un blessé du côté des hommes de garde. Le gradé a ajouté que les assaillants n’ont pas réussi à s’emparer de munitions comme on l’a cru dans un premier temps et sont partis avec des kalachnikov et des RPG7, des lance-grenades anti-char. Selon le commandant Bonkoungou, une quinzaine de soldats sont toujours recherchés dans le cadre de l’enquête.