Burkina Faso: nouvelle mutinerie de militaires

Une nouvelle mutinerie de militaire a éclatée dans la nuit de mardi à mercredi à Bobo-Dioulasso (ouest du pays), rapporte RFI. Le mouvement de révolte intervient 24 heures après celles de la fin de week-end à Kaya, Dori, Koupéla, Tenkodogo et Dédougou. Le porte-parole du gouvernement, Alain-Edouard Traoré, a dénoncé mardi une « surenchère inacceptable, un chantage exercé par certains hommes en armes qui prennent les civils en otage », tandis que les burkinabè commencent à se demander quand cette spirale de la violence prendra fin.