Burkina Faso : des élections en novembre 2015

Les parties prenantes de la crise burkinabè, partis politiques, société civile, dirigeants religieux et traditionnels du pays « ont convenu de la nécessité de former un gouvernement de transition pour une période d’un an et d’organiser des élections présidentielles et législatives d’ici novembre 2015 », selon le communiqué lu après la venue à Ouagadougou des présidents ghanéen, sénégalais et nigérian. Mais le nom du chef de la transition fait toujours débat.