Burkina : AQMI revendique l’attaque contre l’hôtel Splendid

Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), auteur de nombreuses prises d’otages d’Occidentaux, a revendiqué l’attaque contre l’hôtel Splendid, à Ouagadougou.

Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) frappe de nouveau en Afrique. L’organisation terroriste, responsable de nombreuses prises d’otages d’Occidentaux, a revendiqué, ce vendredi soir, l’attaque contre l’hôtel Splendid, à Ouagadougou, dans la capitale burkinabè. Plusieurs personnes sont prises en otage par les assaillants et au moins deux voitures ont brûlé devant l’hôtel, très fréquenté par des Occidentaux. L’attaque de l’hôtel a commencé vers 19h45 et était toujours en cours à 22h45 locale avec des échanges de coups de feu sporadiques.

Des témoins affirment qu’il s’agit de trois personnes arborant des turbans, qui se sont engouffrés à l’intérieur de l’hôtel. Mais jusqu’à présent, elles ne sont pas encore identifiées. Les alentours de l’hôtel sont contrôlés par la gendarmerie nationale. Le café-restaurant Cappuccino, située en face de l’hôtel, a également été attaqué par les assaillants. Selon plusieurs témoins, il y aurait plusieurs morts.

Il s’agit de l’une des premières attaques terroriste au Burkina Faso, qui jusque-là, contrairement à son voisin malien, avait été épargné par les attentats. Le pays, qui sort de plusieurs soubresauts politiques depuis 2014, n’a même pas encore fini de panser ses blessures, qu’une nouvelle plaie s’ouvre : celle d’une attaque sur son sol par des terroristes.