Brouille diplomatique entre la Belgique et la RDC

Le ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht a provoqué l’ire de la République Démocratique du Congo en déclarant il y a une semaine que son pays avait « l’obligation morale » de donner son avis sur ce qui se passe dans son ancienne colonie, puisqu’il lui octroie chaque année « environ 200 millions d’euros ». Kinshasa a réagi à ces propos, que le ministre belge a réitérés dimanche, en annonçant samedi le rappel de son ambassadeur à Bruxelles et la fermeture de son consulat à Anvers, indique TV5.