Bousculade à la Mecque : le nombre d’Iraniens morts passe à 464 !

Les chiffres évoluent toujours, et très vite, s’agissant des morts lors de la bousculade de Mina en Arabie Saoudite. Alors que l’Iran avait dénombré 226 morts en début de semaine, voilà que les autorités dénombrent 464 personnes tuées près de la Mecque. L’Algérie, le Mali, le Sénégal et autre Maroc ont aussi annoncé un bilan, moins lourd certes, mais sans doute provisoire.

Après un bilan de 226 morts en début de semaine, L’Iran a revu ses chiffres à la hausse pour annoncer 241 morts avant de révéler l’hécatombe : 464 Iraniens ont péri dans le drame de Mina dont le nombre de morts pourrait bien franchir la barre des 1 000 pèlerins tués.

Une semaine après le drame, le nombre d’Iraniens morts lors de la bousculade de Mina près de La Mecque, a grimpé de façon exponentielle, passant de 241 à 464 morts, selon un dernier bilan publié, ce jeudi 1er octobre 2015, par le comité d’organisation iranien du pèlerinage. Un communiqué du comité d’organisation du pèlerinage a annoncé que « sept jours après ce tragique accident et de recherches sans relâche, le nombre de pèlerins iraniens montés au paradis pendant qu’ils accomplissaient les rituels du hajj à Mina est de 464 ».

L’Iran a payé le plus lourd tribut de la bousculade à la Mecque avec 464 morts. En Afrique, certains pays comme le Mali ont été touchés de plein fouet par ce drame. Le Maroc, l’Algérie et le Sénégal ont aussi leurs lot de morts. La bousculade survenue jeudi 24 septembre dernier à Mina en Arabie Saoudite, a, selon un dernier bilan, fait 769 morts. Le ministre des Affaires religieuses et du Culte du Mali, Thierno Ass Diallo, avait avancé le chiffre de cinquante pèlerins maliens qui ont péri dans la tragique bousculade.

L’Algérie, par le canal de son ministère des Affaires étrangères, a annoncé avoir enregistré neuf morts et une douzaine de blessés. Au Maroc, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, a indiqué que cinq pèlerins marocains sont décédés et huit autres (5 hommes et 3 femmes) blessés, sans compter que 34 autres personnes sont portées disparues (15 femmes et 19 hommes). Le ministère sénégalais des Affaires étrangères a annoncé que cinq pèlerins sénégalais ont perdu la vie dans bousculade de Mina, tandis quelque 37 personnes sont portées disparues.

La bousculade est survenue lorsqu’une marée humaine quittant l’une des stèles a rencontré une foule venant en sens inverse. Ce qui a provoqué le drame ayant coûté la vie à près d’un millier de pèlerin.