Bénin : Boni Yayi affirme qu’il ne briguera pas de troisième mandat

Le président de la République du Bénin, Boni Yayi, a assuré ce lundi qu’il ne briguera pas de troisième mandat présidentiel. Le successeur de Mathieu Kérékou, élu en 2006 et réélu en 2011, était suspecté de vouloir modifier la Constitution afin de pouvoir se représenter à la prochaine élection présidentielle de 2016. « Je n’ai aucune intention de vouloir briguer un autre mandat présidentiel en initiant la révision de la constitution béninoise du 11 décembre 1990. Ma conviction est que la démocratie ne peut se construire et s’enraciner que dans la mesure où elle contribue au développement d’un pays, à la promotion de la dignité et des droits fondamentaux du citoyen, au renforcement de la justice et au maintien de la paix », a-t-il indiqué, selon oeildafrique.com.