Bénin – Affaire des primes et indemnités : Boni Yayi rapporte la suspension

Le Chef de l’Etat béninois a fini par revenir sur sa décision de suspension des accessoires du salaire dans les sociétés et offices d’Etat face aux menaces et grèves perlées des travailleurs.

Le communiqué levant la suspension du paiement des primes et indemnités a été publié dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 novembre. La raison évoquée est tout simple. « Il faut continuer à payer les accessoires du salaire aux fonctionnaires conformément aux conventions collectives déjà signées. » Fin de citation.

Boni Yayi a, au fond, reculé, parce que le Bénin attend cette semaine la visite de Benoît XVI. Le pape vient à Cotonou vendredi 18 et dans la quasi-totalité des sociétés et offices d’Etat, on menaçait toujours de rendre le séjour du souverain pontife désagréable, si la décision de suspension des primes et indemnités n’était pas levée. Et les sociétés de fourniture d’eau, d’énergie, de manutention portuaire… avec le poumon de l’économie béninoise qu’est le port de Cotonou… avaient annoncé leur volonté de cesser le travail pour 48 heures !

Face donc à ces différentes pressions venant de toutes parts, Boni Yayi a rapporté sa décision. Pour l’heure, ce qui préoccupe les Béninois est comment réussir l’accueil du pape Benoît XVI. Néanmoins, d’autres travailleurs toujours prudents se demandent si après la visite papale, Yayi ne reviendra pas en force sur sa dernière décision. Wait and see.

Lire aussi : Bénin- Le gouvernement clarifie le sujet des primes et indemnités des fonctionnaires