Bemba se fait attendre en RDC

Jean-Pierre Bemba n’a pas respecté le délais que ses collègues du sénat congolais lui ont donné, jusqu’au 31 juillet, pour revenir au pays, indique L’Avenir.net, qui ne croit pas revoir le patron du MLC (Mouvement de libération du Congo) de sitôt à Kinshasa. Officiellement au Portugal pour des raisons de santé, le challenger de Joseph Kabila à la présidentielle 2006 avait été accusé de haute trahison lorsque ses gardes du corps se sont affrontés avec l’armée régulière, dans la capitale congolaise, au lendemain de ce scrutin.