Belgique : le procès du « banquier du génocide rwandais » s’ouvre sans l’accusé

Le procès d’ Ephrem Nkezabera, surnommé le « banquier du génocide », s’est ouvert lundi devant la Cour d’assises de Bruxelles en l’absence de l’accusé qui souffre d’un cancer du foie à un stade avancé, rapporte la RTBF. A 57 ans, l’accusé rwandais, cadre de la Banque commerciale du Rwanda en 1994, au moment du génocide, a fait savoir qu’il souhaitait témoigner pour soulager sa conscience.