Belgique, Drogue : démantèlement d’un réseau piloté depuis l’Algérie

La police belge a démantelé un réseau qui s’activait dans le commerce de la drogue, dirigé depuis l’Algérie.

Selon le site algérien TSA, un réseau activant dans le commerce de la drogue, et dirigé depuis l’Algérie, a été démantelé par la police belge, mercredi 22 mars 2017. L’information a été rapportée, ce jeudi 23 mars 2017, par les médias locaux. Les dealers s’activaient dans la vente en gros de cocaïne et héroïne.

Le site, qui reprend le journal L’Avenir, précise qu’au total 14 perquisitions dans les régions de Mons, Charleroi et Bruxelles se sont soldées par l’interpellation de 11 personnes, la saisie de 2 kilos d’héroïne, de 700 g de cocaïne, d’une presse à cocaïne et de 28.000 euros en cash.

Le réseau « alimentait de nombreux dealers qui, à leur tour, revendaient les drogues dures dans différentes régions du pays, indique le procureur du Roi Christian Henry », ajoute le journal cité par TSA, précisant que ce réseau, dirigé depuis l’Algérie, « semble avoir mis en place en Belgique et en France divers mécanismes qui lui permettaient de rapatrier les bénéfices générés par ce vaste trafic ».

« Un des organisateurs en charge de l’approvisionnement, du stockage et de la livraison des produits a été arrêté à Bruxelles lors de cette opération policière d’envergure », écrit le journal.