Violences au Nigeria : Goodluck Jonathan ordonne une enquête

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan réclame qu’une enquête approfondie soit menée pour établir ce qui a conduit à un tel bain de sang, le 19 avril à Baga, rapporte Afriquinfos.com. Il s’agit du bilan le plus lourd répertorié en un jour depuis le début de l’insurrection dans cette région du nord et pauvre du Nigeria, où des sauveteurs continuaient à fouiller les décombres en quête de blessés. La localité est à moitié détruite par les flammes.