Attaques terroristes au Nigeria : des milliers de personnes fuient Maiduguri

Suite aux récentes attaques meurtrières de la secte islamiste Boko Haram, des milliers de personnes fuient Maiduguri, ville située au nord-est du Nigeria, rapporte ce mercredi BBC News. Les autorités ont fermé l’université de la ville. Le gouvernement a mis en place une politique de lutte contre les assaillants. Le 6 juillet, les autorités ont interdit la circulation de motos et de mobylettes, utilisés par les terroristes, dans la ville de Maiduguri.